Avertir le modérateur

14/04/2013

Les enfants partent en vacances !

vacances, ski, enfant

 Cette année, pour les vacances de Pâques, les enfants partent avec leur père à la montagne. Mon fils a déjà décidé qu’il fera du surf, il est excité comme un pou. Ma princesse, elle, se préoccupe essentiellement du contenu de sa valise, déjà…

Le téléphone portable

Parce que je suis une mère rétrograde, mes enfants n’ont pas de téléphone portable. Ils trouvent ça terriblement injuste. Mais comme ils sont trop petits pour sortir tout seuls, je ne vois pas ce qu’ils en feraient.

Exception faite des vacances sans moi. Je leur prête mon vieux téléphone dont les seuls numéros enregistrés sont ceux des grands-parents, du papa, de ma cousine Isabelle et, bien sûr, le mien. Il est obligatoire de répondre à mes appels, ou de me rappeler dans les 5 minutes. S’ils ne devaient emporter qu’une chose en vacances, ce serait le téléphone.


Les valises

Mon fils ne voit pas bien l’intérêt d’une valise puisque son doudou tient dans sa main. Pour lui, je prévois 1 tenue par jour, plus 2 pour les « imprévus ».

Avec ma puce, c’est plus compliqué. Elle emporterait volontiers son armoire entière. La négociation est âpre. Non à la robe d’été en plumetis blanc, aux tongs roses et au short en jean. A-t-elle bien compris qu’elle partait au ski ?

Le ton monte, ses yeux se remplissent de larmes, je respire à fond. Non aux vêtements de plage, oui aux bijoux fantaisie. Je lui prête même un bracelet. La reine de Saba est sur le départ.

valise, vacances, été

Les adieux

Nous nous réveillons dès potron-minet et les enfants engloutissent leur petit-déjeuner avant de filer sous la douche. Pour ma part, j’ai du mal à avaler mon café, une étrange boule s’est logée dans ma gorge.

Je passe derrière eux pour récupérer leurs affaires de toilette et j’ai la surprise de voir ma fille enveloppée dans mon maxi drap de bain favori. Celui couleur taupe assorti à la salle de bain. Pour elle aussi, l’approche de la séparation pèse.


Mon petit bonhomme n’a toujours pas compris que je ne partais pas avec eux. Ce n’est pourtant pas faute de l’avoir répété.


Leur papa vient les prendre à la maison, pas question de rester seule sur un quai de gare. Je plaque un grand sourire sur mon visage, mêle embrassades et recommandations, et regarde partir en vacances un bout de mon cœur.

15:30 Publié dans Loisirs, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vacances, ski, enfant

10/04/2013

Un potager sur le balcon

potager, tomate, balcon

 L’idée du potager a germé quand mon fils a appris à l’école les rudiments de la botanique. N’ayant aucune envie de jouer au vaudou sur un noyau d’avocat équilibriste, nous avons fait pousser une patate douce. Quel succès !

Depuis lors, le potager ne cesse de croitre, envahissant le balcon pour notre plus grand bonheur.


Les légumes

Je ne vous ferai pas croire que de planter des légumes pousse les enfants à en manger volontiers. Malgré de nombreuses explications, ma fille continue de regarder d’un œil torve tout ce qui est vert et ne sort pas d’une boîte. Néanmoins, elle participe activement au potager.

Parce que les petits aiment observer, nous avons éliminé les carottes, les pommes de terre et les radis, pour privilégier des plantes aériennes comme les petits pois, les haricots et bien sûr les tomates. Nous avons renoncé aux courgettes, trop envahissantes.

Tout cela pousse dans de grands bacs rectangulaires posés le long de la balustrade qui sert donc de tuteur.


Les fruits

Mon balcon n’est pas extensible et mes enfants sont peu patients. Nous avons acheté des plants de fraises mara des bois, de framboises et un citronnier 4 saisons. Ce dernier, qui donne effectivement des citrons toute l’année, vit dans un grand pot posé sur un support à roulettes, très pratique pour le rentrer en hiver.

Les enfants étaient un peu déçus de n’avoir aucune graine à planter, ni aucune bouture à repiquer, eux qui jouent des heures sur la table de rempotage. Ils se sont vengés avec des noyaux de litchi. Et ça a marché ! Maintenant, c’est moi qui suis bien embêtée. Le litchi est un arbre délicat, qui donne des fruits au bout de 5 ans et qui peut mesurer jusqu’à 20 m...

potager, fruits, balcon 

Les plantes aromatiques

Dans les jardinières accrochées à la balustrade poussent du persil, du basilic, de l’estragon, de la sauge, de la menthe et de la ciboulette. Tout cela est un peu mélangé, car il semblerait qu’il y ait eu un léger accident lors du semis… Ça donne un petit côté fouillis agréable. Dans des pots poussent le romarin et le thym qui ont besoin de plus de terre pour s’épanouir.

L’hiver, nous rentrons les plantes aromatiques et les installons sous la fenêtre de la cuisine. Il faut alors penser à les arroser plus souvent, car l’air de la maison est sec.

06/04/2013

Un week-end à la campagne

maison de campagne, normandie, week-end

Nous avons fui la ville pour aller passer le week-end chez mon oncle Richard. Une fois par an il réunit tous les cousins dans sa belle maison en Normandie. Nous allons faire le plein de jeux et d’air frais !


Le rituel du partage des chambres


Cette année, je partage avec mes cousines Isabelle et Hélène la chambre bleue. C’est notre préférée, nous sommes ravies ! Des murs bleu-gris délavé, des huisseries blanches patinées et de lourdes tentures en toile de Jouy qui nous font rêver depuis l’enfance.

Les enfants s’installent dans le grenier transformé en dortoir, l’endroit idéal pour raconter des histoires d’horreur

Les repas


Faire manger toute la tribu demande un certain sens de l’organisation ! Les enfants pique-niquent en premier, heureux sur leurs toiles cirées jetées sur la pelouse. Manger avec les doigts, observer les fourmis et éloigner les chiens, tout les enchante !


Pour les adultes, une grande table est dressée sur la terrasse. J’adore sa nappe aux rayures bayadères, elle suffit à me mettre de bonne humeur. Les hommes s’affairent autour du barbecue, les femmes préparent les salades, la tradition est respectée.


Les jeux

Ayant lui-même 5 petits-enfants et devant la multiplication constante des petits-neveux, Richard a fait l’acquisition d’une aire de jeux. Fantastique ! Les enfants, de 4 à 12 ans, n’en décollent pas. Avouons aussi que, d’un commun accord parental, les Play ont été laissées à la maison. Quant au câble d’alimentation de la télé, il a mystérieusement disparu…

jardin, aire de jeux, enfants

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu